Le Château Lescombes

Le domaine de Lescombes a accompagné l’histoire d’Eysines avant d’être cédé à la Ville en 1989. Découvrez cet ancien château devenu Centre d’art contemporain, musée du maraîchage et parc ouvert au public.

Le domaine de Lescombes

Un peu d’histoire

Le Château de Lescombes est bâti au milieu du XVIème siècle par les seigneurs de La Plane, nom qu’il prend sous l’ancien régime. Ce premier édifice est victime d’un incendie et est reconstruit au XVIIe, sous sa forme actuelle.  Il ne subsiste que quelques éléments de la demeure originale.

Après avoir connu plusieurs propriétaires, le domaine est acheté par la famille Duret en 1720. A la révolution française, Pierre Duret, favorable aux idées nouvelles des philosophes des Lumières, est élu président du premier Conseil municipal d’Eysines, dont les premières réunions se tiennent au Château Lescombes.

PHOTO DE LA FACADE NORD DU CHATEAU LESCOMBES

Le Château Lescombes

Un domaine municipal

La famille Faure, dernier propriétaire du domaine, cède l’ensemble à la Ville d’Eysines en 1989. Il abrite aujourd’hui un parc paysager, un jardin potager pédagogique, un pigeonnier classé du XVIe siècle, un musée des outils du maraîchage et un centre d’art contemporain. Espace le plus visité de la ville, Lescombes est devenu un rendez-vous incontournable à Eysines.

La borne de juridiction

Une borne de juridiction se trouve devant l’entrée principale du château. Celle-ci délimitait jadis la juridiction de Bordeaux, décidée en1297 par le roi de France Philippe Le Bel. Un jurat, ancien titre donné au magistrat municipal bordelais, était prévôt d’Eysines.

La borne était jadis placée au bord de la route de Bordeaux à Saint-Médard-en-Jalles, à la limite de la juridiction de Bordeaux, figurée par les 3 croissants disjoints, et de la seigneurie du Thil. Le mot est écrit de bas en haut en lettres majuscules. Elle ne dépassait le sol que de 80 cm environ.

Le Pigeonnier de Lescombes

Inscrit à l’inventaire des bâtiments historiques, le pigeonnier monumental du Château Lescombes est unique en son genre.
S’il ressemble aux colombiers contemporains de Daignac et de Saint-Pardon-de-Conques, sa particularité est d’avoir deux fonctions puisqu’il est bâti au-dessus du puits du château.
Le bâtiment a d’abord une utilité agricole, les pigeons débarrassant les vignes des pucerons, chenilles et autres parasites.
En 1794, Pierre Duret, le propriétaire, fait établir un moulin à bête dans le pigeonnier afin de l’utiliser pour moudre son grain.
Au XIXe siècle, les crises du phylloxéra et du mildiou font reculer la vigne, peu à peu remplacée par les jardins. Le pigeonnier est curieusement transformé en château d’eau. Il accueille aujourd’hui le musée du maraîchage.

Le musée du maraîchage

Il illustre les grandes étapes de l’histoire communale ; le temps des vignerons puis celui des jardiniers. Une exposition permanente des outils des maraîchers y est présentée.

Le musée et le pigeonnier sont ouverts aux isites guidées les 1er dimanches du mois :

  • de mars à novembre, de 14h30 à 18h
  • de décembre à février, de 14h30 à 17h

Le potager de Lescombes

Élément vivant du musée, le potager évolue avec les saisons et présente notamment les spécialités légumières d’Eysines : le Giraumon brôdé galeux et la pomme de terre d’Eysines. De nombreux ateliers et animations sont proposées aux Eysinais sur la thématique du jardin.

Association Connaissance d’Eysines
8 rue Lenôtre
33320 Eysines
Tél. 05 56 28 46 62

Galerie photos

Localisation

Les commentaires sont fermés.