Bourdieu de Ferron

Un nouvel espace mutualisé pour les activités de loisirs artistiques

La Ville réhabilite le Bourdieu de Ferron, situé dans le bourg rue Seguin à proximité du pôle éducatif et de la RA Sourire d’automne, afin de l’aménager en espace partagé dédié aux activités de loisirs artistiques.

Préserver le patrimoine architectural

Au XVIIe siècle, date de sa construction par la famille Ferron, la propriété est une exploitation à vocation viticole. Elle se compose d’un logement, d’une cour, d’un chai et d’un cuvier (lieu où sont installés les pressoirs et les cuves de vinification).

Au fil des années, les propriétaires se succèdent, tout comme les travaux modifiant la physionomie initiale du bâtiment (percement d’un passage vers la rue Gabriel Moussa au travers du corps principal, suppression ou modification de fenêtres…).

En 2009 et 2012, la Ville acquiert le corps principal de ce bâtiment remarquable afin d’assurer sa préservation et de se constituer une réserve foncière. Elle conclue ensuite un bail emphytéotique avec Bordeaux Métropole sur les logements représentant les anciennes ailes de la propriété.

L’étude des besoins sur la commune en termes de services publics et d’équipements, oriente le projet de réhabilitation vers l’aménagement d’un espace mutualisé d’activités artistiques.

Sur le plan architectural, les travaux de réhabilitation engagés avec le studio d’architecture 50/01 visent à redonner au Bourdieu de Ferron son identité et ses volumes d’origine.

Aménager un espace partagé et modulable

Ce nouvel équipement de près de 900 m² est destiné aux activités de loisirs artistiques, créatifs et culturels, et accueillera :

Le coût total des travaux est estimé à 3M d’euros TTC, pour une livraison envisagée au premier trimestre 2022.

Garantir la performance environnementale

La conception architecturale du Bourdieu de Ferron prévoit une isolation thermique optimale, notamment grâce à :

  • l’isolation en forte épaisseur sur les parois
  • la création de grands avant-toits
  • l’aménagement d’un îlot de fraîcheur dans la cour intérieure

Pour compléter les performances énergétiques du projet, le chauffage de ce nouvel équipement sera assuré par un réseau de chaleur hybride (bois et gaz).

Le chantier en images